AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un "nouveau" départ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Rémilia Wriggle
6e ~Serpentard
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 24/08/2008
Localisation : Loin.

Pensive
Orientation Sexuelle: Bisexuel/le
Année d'étude: 6e année
Caractère: Ce regard si doux et pourtant si violent. Ne t'y attaches pas ou il te dévorera...
MessageSujet: Un "nouveau" départ...   Août 25th 2008, 13:04



  • Leurs affaires étaient prêtes, bien rangées dans les soutes du train. Les aiguilles de la grande horloge pointaient sur 11h. moins 2.minutes. Les deux silhouettes firent un dernier geste vers ce qu'elles considéraient encore comme leurs parents avant de disparaître derrière les portes du train sans une parôle pour eux. Leurs doigts étaient entrelacés, ne voulant plus se quitter pour rien au monde. C'était une autre habitude, un autre geste vitale pour l'une et l'autre. Un jeune enfant passa entre les deux, rompant leur lien. Alice pesta silencieusement tandis que Rémilia s'occupait à ouvrir la porte de leur wagon. Chose plutôt difficile pour quelqu'un qui devait forcer pour vous faire mal. La perdante fut quand même la porte qui grinca à son ouverture et à sa fermeture. La plus blondinette des deux se laissa tomber lourdement sur les coussins, s'y enfoncant convenablement pour plus de confort. Elle fut vite rejointe par sa jumelle, qui ne manqua pas de s'étaler sur ses jambes, un peu comme un chat. En parlant de chat, Brume était là aussi, couché un peu plus loin, et guettant les aller et venue des voyageurs quand tout d'un coup, il sursautta, vraiment pas habitué au départ du train sur les rails. Les oreilles en arrière, il restait sur ses gardes. Vraiment trop craintif ce chat...

    La masse qui prenait place sur les jambes de Rémilia se tourna, son visage regardant le plafond. Elle n'allait pas tarder à s'endormir, comme d'habitude... Rien ne changerait. Cette année non plus ne changerait certainement pas. Elle soupira, doucement avant de passer ses doigts longs et fins entre ses mèches blondes. Rien ne changerait n'est-ce pas ? Alors pourquoi son coeur semblait être prit dans un étau ? Elle... Elle voulait que ça change. Son regard se perdit dans le paysage qui commencait à défiler rapidemment. Elle le connaissait par coeur depuis le temps. Ses yeux brillants vinrent alors se poser sur sa soeur, assoupit, et son coeur se réchauffa d'une étrange flamme. Tout aussi inconsciemment, elle se pencha, de manière à atteindre ce visage qui lui était identique. Leurs lèvres se rapprochèrent, pourquoi est-ce qu'elle tremblait ? C'est pas comme si c'était la première fois. Un bruit de porte qui grince lui fit relever précipitemment la tête, une certaine rougeur s'installant sur ses joues pâle. Zut et en même temps, oh joie, on lui avait épargné d'entrer dans ce jeu innocent une fois de plus. Un bref regard sur la personne présente lui indiqua qu'elle n'était pas si incconue que ça. D'ailleurs, Brume n'avait pas cillé.


-"Tiens donc... Sorame."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yume-notsubasa.forumsactifs.com/
Sorame Ginner Tyse
Admin | 6e ~Serpentard
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 26/07/2008

Pensive
Orientation Sexuelle: Homosexuel/le
Année d'étude: 6e année
Caractère: Son regard vide semble vous accorder autant d'intérêt qu'il en porterait à une carte de Noël au mois de juillet.
MessageSujet: Re: Un "nouveau" départ...   Août 25th 2008, 13:43

    Aucune trace de géniteur. Pas de père ni de mère, seulement un grand frère qui poussait un charriot qui, d'après le nom sur les valises, n'était pas le sien. Un autre garçon, un peu plus petit et plus frêle se tenait à ses côtés, les bras le long du corps, un regard vide, aucun sourire, rien. Néant. Puis le plus âgé eu un faible sourire et il enlace son frère plus jeune pour lui dire au revoir et s'en fut, tournant les talons d'une manière sûre de lui. Aucun échange oral, pas un seul mot pour se séparer, seulement une étreinte. Mais pourtant, au dernier moment, juste avant que Lawrence tourne au coin, il murmura un léger « Salut... » de sa voix lente et froide.
    Ni un ni deux, il agrippa son charriot, rangea ses valises dans la soute du train et, son serpent kaléïdoscope enroulé autour de son épaule, il monta. Son expression faciale avait légèrement changée. Son teint avait prit une légère couleur rose et il s'immobilisa dans le couloir où se triait tous les compartiments débordants d'élèves. Il espérait trouver. D'un pas décidé, il le traversa rapidement en cherchant quelque chose ou plutôt quelqu'un dans un des wagons.

    Le choc fut brutal et aussitôt, Sorame perdit son léger sourire. Il était là, dans ce compartiment, accompagné de quelqu'un. Quelqu'un d'autre. Quelqu'un qu'il ne connaissait peut-être que depuis cinq minutes. C'était totalement horrible... C'était comme si tout autour de lui, le monde était devenu noir. Tout autour de lui, et lui même. Il se tenait debout devant la fenêtre d'une portière coulissante, immobile. Sans prendre le temps d'examiner plus, il tourna la tête en la secouant légèrement pou oublier ce qu'il venait de voir et d'un mouvement vide de toute émotion, il ouvrit la porte d'en face.


    « Tiens donc... Sorame. »

    Il resta debout. Sans rien dire, sans rien pensé. Son regard croisa celui de son amie et doucement, un sourire étrange étira ses lèvres. Et puis, toujours levé, il adressa un léger signe de tête à Brume, qu'il connaissait légèrement. Un beau chat. Très beau même. Mais Sorame était attiré de loin par les serpents. Il préférait de loin son Na'hash. Mmh... Très beau quand même, pour un félin. Je m'égare du sujet : Sorame, débout, devant Rémilia.

    « Tien donc... Une Rémilia et une Alince. Bonsoir. »

    Sa voix tremblait légèrement. Il était frustré, et c'était assez rare à voir. Rare à voir et a entendre, mais très souvent causé par ce qu'il détestait appelé son petit ami. Disons-le comme ça, parce que partenaire de baise c'est pas très glamour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.com
Rémilia Wriggle
6e ~Serpentard
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 24/08/2008
Localisation : Loin.

Pensive
Orientation Sexuelle: Bisexuel/le
Année d'étude: 6e année
Caractère: Ce regard si doux et pourtant si violent. Ne t'y attaches pas ou il te dévorera...
MessageSujet: Re: Un "nouveau" départ...   Août 25th 2008, 14:52

  • Le nouvel arrivant ne semblait pas avoir vu ce qui ne devait être vu, ce qui entre elles étaient secrets et interdits. Elle n'aurait su lui expliquer quoique ce soit. Le reflet de chair posait sur se sjambes remua légèrement avant de murmurer quelque chose d'incomrpéhensible ou bien qu'elle ne voulait pas comprendre. Soit, passons. Rémilia reporta son attention sur le nouveau venu, Sorame Ginner Tyse, un serpentard, comme elle. Il ne semblait pas avoir changé plus que ça. Un peu grandit ? Peut-être, en tout cas, il était toujours pas bien gros. Elle se permit de lui faire un petit sourire, discret. Elle était plutôt contente de le voir mais ne le lui ferait pas savoir, tout son être étant silencieux pour ce qui était des relations humaines, sauf cas particulier de la chose de la silhouette qui se servait de ses jambes comme matelas.

    Son jeune ami semblait un peu énervé, légèrement, plutôt étrange venant de lui. Son corps et son visage étant toujours impassible à l'habituel. Encore et toujours l'habitude. Ca les tuera, il fallait que ça change. Et ça commencait, tout doucement. Encore ce poison qui rongerait petit à petit leurs quotidiens, elle le savait, elle le voulait.

    -"Un problème ? "

    Qu'il lui réponde ou non, peu lui importait, Rémilia n'était pas du genre compatissante, mais elle pouvait quand même comrpendre le besoin de se confier. Oui, elle le comprenait très bien, elle même aurait voulu parler, mais la règle lui en empéchait à nouveau.

    -"C'est rare d'avoir l'honneur de t'appercevoir si tôt."

    Rémilia jouait avec lui, comme elle le ferait à n'importe qui, mais c'était pas habituel de le voir débarquer si tôt, surtout pour venir la voir, elle. D'habitude -encore ces habitudes-, c'était dans la salle commune, devant un bon repas, c'était toujours là le premier 'bonsoir'. Bien sur, sa surprise était telle qu'on ne la voyait pas. Son regard bleu descendit légèrement, observant la bête qui s'enroulait autour de son épaule. Son serpent... Elle avait oublié son nom, les reptiles et les insectes, étrangement, elle n'aimait pas trop, laissant une marge convenable entre eux. Mais il fallait avouer que le serpent était... Joli, et spécial. Ca s'arrétait là. Et puis ses deux petits yeux vicieux... Arg. Reportons notre attention sur Sorame, plus ou moins, celle-ci se divisant en deux, l'une s'interressant au garçon, et l'autre glissait dans les cheveux sombres de sa jumelle des doigts fins et rpécieux. Encore un foutu geste innocent et habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yume-notsubasa.forumsactifs.com/
Sorame Ginner Tyse
Admin | 6e ~Serpentard
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 26/07/2008

Pensive
Orientation Sexuelle: Homosexuel/le
Année d'étude: 6e année
Caractère: Son regard vide semble vous accorder autant d'intérêt qu'il en porterait à une carte de Noël au mois de juillet.
MessageSujet: Re: Un "nouveau" départ...   Août 25th 2008, 15:18

    Rémilia, quand tu nous regarde, on se sent transpercer. Ce sont tes yeux, qui font mal. C'est chaud, mais en même temps tellement désagréable. Tout le monde a l'impression de passer au scanneur. C'est fou, ton océan m'emmerde, je le hais.

    Sorame resta debout devant la porte. Elle se referma toute seule, porte coulissante. Immobile et calme, posé. C'est Sorame, il se tient là, devant elles. Il ne regarde pas vraiment, il ne fait qu'être là, un corps sans âme, une coquille sans vie, qui ne fait que rester de bout, immobile. Immobile... J'adore ce mot, il décrit tellement bien le comportement de Sorame. Toujours calme, toujours assit, debout, entre les deux. Peu importe, puisqu'au final, il ne fait rien.
    Non mais c'est quoi, ça. C'est rien, c'est même pas de la description. C'est nul, il se passe rien. Non ? Elle parle. Elle lui demande s'il a un problème. Peu ouvert comme il l'est, Sorame ne va sûrement pas se vider devant elle. Il ne va quand même pas s'abaisser à ce niveau, c'est tellement lâche. Parler. Des sentiments ? C'est tellement inutile, immonde. Personne.


    « Matthew. Je le hais. »

    Il semble avoir reprit son calme. Une banquette et libre, s'y diriger semble la meilleure idée du moment. Pourquoi pas, après tout.
    Un geste lent, Sorame saisit son serpent par ce qu'on pourrait appeler un cou et dans un sifflement langoureux, le serpent dessera son étrainte autour de son épaule pour glisser dans sa main et tomber machinalement sur ses genoux. Au même moment, il s'assoyait sur la banquette devant la chère, très chère Rémilia.

    Rémilia, comme je peux te détester toi aussi. Quand tu fais deux choses en même temps. Et arrête de poster ton stupide regard de biche sur moi. Je hais tes yeux bleus. Ils sont affreux tellement ils sont foncés. Et puis ne parle pas en plus. Ta voix mieilleuse m'agresse parfois. Mais pas là. Elle est... amusante, c'est un jeu. Et je sais que tu attend ma réponse. Attend la. Elle vient, tout aussi sournoise que la tienne.

    En posant son regard vitreux sur les doigts de sa vis-à-vis, Sorame repondit sur le ton le plus neutre qu'il pouvait employé, complètement hors champs.


    « Je n'en sais rien. Tu devrais te réjouir. » Il marqua une pause en claquant subitement des dents. « Tu m'as presque manqué. »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.com
Rémilia Wriggle
6e ~Serpentard
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 24/08/2008
Localisation : Loin.

Pensive
Orientation Sexuelle: Bisexuel/le
Année d'étude: 6e année
Caractère: Ce regard si doux et pourtant si violent. Ne t'y attaches pas ou il te dévorera...
MessageSujet: Re: Un "nouveau" départ...   Août 25th 2008, 16:06

  • Aucun mouvement de plus ou de trop, ce garçon semblait reposé sur une absence totale, même si, malgrès tout, il était bien là, juste une... Présence. D'un autre côté, Rémilia ne demandait rien de plus, sa présence lui suffisait, et combien de fois le silence avait été leur seule conversation ? Tout ce qu'elle voulait, c'était être moins seule, discussion existante ou non. Ca servait à cela un ami non ? Et bien elle n'avait pas la même définition que vous alors.
    Ses doigts balayèrent le front de sa soeur, lentement, profitant de la chaleur qu'offrait le front pâle à la peau de ses doigts gelés. Ses paupières se fermèrent, un instant, 2.secondes peut-être. Un instant durant lequel Sorame prit le temps de lui répondre. Un nom suffit à lui faire voir clair. Elle savait de qui il voulait parlé, et ce 'qui' était la raison pour laquelle lui, Sorame, n'était pas un danger.
    Elle ne bougea pas les lèvres, il n'avait pas besoin qu'elle lui demande 'pourquoi ?'. Cela ne l'interressait pas de toute façon, un résumé lui convenait très bien. Il le haissait, c'était très clair. C'était toujours la même chose aussi. Et elle savait aussi bien que lui qu'il ne se plaindrait pas d'avantage, non, ils n'étaient pas du genre à se confier. Certainement pas l'un à l'autre.

    Sorame s'asseya, juste en face d'elle, de quoi lui permette de scruter son regard plus amplement. Elle n'y mettait aucune émotion, c'était peut-être ça qui pouvait être destabilisant, et pour cela qui ne la regardait que rarement dans ses pupilles éclatantes... C'était réjouissant. Mais c'était surtout une manière pour elle de tenir une conversation. Droit dans les yeux, on pouvait tout voir, tout lire, ce qui plaisait, déplaisait, ennuyait, génait, énervait, et il était alors plus facile d'agir en conséquence et de savoir quand il fallait arréter la discussion... Mais c'était plutôt rare que ce soit elle qui brise cela, non, mettre quelqu'un à bout c'était un de ses loisirs favoris. Un petit sourire étira délicieusement et légèrement ses lèvres, elle ne pouvait s'en empécher, Sorame était vraiment un de ses jouets préférés, un jouet complice et pas assez curieux pour la destabiliser. Ah, il répondait enfin. Vraiment un jeu interressant. Elle devrait se réjouir ? Oui c'est vrai, le trajet aurait été froid et ennuyeux sans sa présence. Elle lui épargnerait cette remarque, mais allait lui en faire une autre, une pointe de provocation dans la voix.

    -"Si tu le dis..."

    Sa seconde réplique la laissa un peu incrédule. Zut. Ses doigts arrétèrent tout mouvement dans la chevlure ombre d'Alice. Histoire d'avoir bien compris. Elle lui avait... Presque retenons ce mot, manqué. Na, ça c'était pas commun venant de sa bouche. Et la réflexion suivante lui vint en tête. Et lui ? Est-ce qu'il lui avait manqué ? Hum, pas vraiment, quoique peut-être un peu... Oh, elle n'en savait rien.

    -"Ah oui ?".Elle marqua un temps d'arrêt avant de sourire plutôt machiavéliquement."Je suis étonnée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yume-notsubasa.forumsactifs.com/
Sorame Ginner Tyse
Admin | 6e ~Serpentard
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 26/07/2008

Pensive
Orientation Sexuelle: Homosexuel/le
Année d'étude: 6e année
Caractère: Son regard vide semble vous accorder autant d'intérêt qu'il en porterait à une carte de Noël au mois de juillet.
MessageSujet: Re: Un "nouveau" départ...   Août 25th 2008, 17:13

    C'était silencieux. C'était parfait comme ça, Sorame n'avait rien a redire. Exquis. Après une journée passée dans le bruit, le silence du train qui avançait sur ses rails lui procurait un peu de bien. C'était bon, et il savait que Rémilia allait respecté cette conversation silencieuse. De toute façon, au plus profond de lui même, il s'avait qu'elle-même s'en délèctait allègrement.
    Puis, son amie plongea son regard dans le sien une nouvelle fois.

    Scanneur. Je hais quand tu fais ça, mais j'ai trop d'orgueil pour te le faire savoir. De toute façon, à quoi bon, tu t'en réjouirais davantage. Tu en prendrais encore un plaisir plus grand. Mais tu continues, à me regarder. C'est comme si tu lisais en moi et moi en toi. Je ne lis pas grand chose et toi non plus d'ailleurs, parce que tu ne laisses rien parraitre derrière tes pupilles dégoutantes et moi aussi, derrière les miennes. Je crois. Ne sourit pas en plus. J'ai l'impression que tu ris de moi, j,ai l'impression que tu te moque de moi tant tu joues à l'innocente. J'ai l'impression que ma situation avec... Matthew te fait plaisir. C'est pûrement du sadisme. On est amis, tu devrais être de mon côté. C'est tellement bête. Je te hais, toi et tes yeux.

    Malgré ces pensées sombres, rapidement son esprit quitta son corps comme s'il s'agissait d'un pain de savon qu'on serrait fort dans ses mains. Hop, il bondit hors de portée et regarde la pièce de hauteur, hautain comme il est. Un esprit de Sorame qui regarde la scène. Ils sont trois dans un même wagon. Mais ce n,est pas que ça. Il s'imagine à quelque part d'autre.

    C'est compliqué. Amour, amour, tue moi, j'en ai marre. C'est tellement cruel, qu'est-ce qui te prend. Je te hais, Matthew. Pourquoi ? Pourquoi. Je te déteste encore plus lorsque tu n'es pas près de moi, imagine ce que je ressens quand tu es près de quelqu'un d'autre. T'es un sale obsédé. Je te hais pour ce que tu es. Je te hais pour ce que tu fais. Et je te hais pour ce que tu me fais subir. Tu ne me mérite pas. Mais pourquoi est-ce que je reste accroché ? Pourquoi. Pourquoi ? Sans-coeur. Sang. Coeur.

    Un serpent chimère, en se faufilant dans son cou, le fit reprendre conscience. Il n'avait pas vraiment quitter cette pièce, il s'était simplement retrouver au plus profond de lui. Il s'était retrouvé à un endroit où, plus jamais, il ne voudrait aller. Au même moment, Rémilia osa trahir ce silence de neige pour enfin répondre. Tant qu'à lui, elle aurait put se taire.


    « Ah oui ? » Pause. "Je suis étonnée."

    Sorame ne semblait pas étonné, lui, de cette réponse. Au contraire, il s'était déjà préprarer à répondre depuis des lunes. Il avait déjà trouvé sa réponse avant même avoir terminé la dernière phrase qu'il avait prononcé.

    « J'ai dis simplement ça pour voir ta réaction. » Un marqua une nouvelle pause, redressant son Na'hash qui se dirigeait en se tortillant vers ses genoux. D'un bref mouvement de main, il le replaca à sa place, sur son épaule gauche. « Je plaisante, tu m'as manqué. Ton sarcasme, surtout. »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.com
Rémilia Wriggle
6e ~Serpentard
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 24/08/2008
Localisation : Loin.

Pensive
Orientation Sexuelle: Bisexuel/le
Année d'étude: 6e année
Caractère: Ce regard si doux et pourtant si violent. Ne t'y attaches pas ou il te dévorera...
MessageSujet: Re: Un "nouveau" départ...   Août 25th 2008, 18:34

  • Alice remua un peu plus, enfouissant son visage dans le tissu de la robe qui lui servait de coussin, son souffle brulant chatouillant le ventre de la propriétaire de la robe. Ce même souffle laissa échapper son nom. Rem. Est-ce qu'elle seule l'avait entendue ? Son nom lui fit baisser les yeux, 2.secondes, le temps d'apercevoir les petites mains de sa soeur crispées sur son vêtement, avant de revenir lire un vide indifférent dans les yeux de Sorame. Il s'était endurcit... Ou alors il se cachait encore mieux. Encore un peu et elle parlerait un mur. PFff... Un mur, il y en avait déjà un entre eux, et dans leur coeur. Son sourire s'apaisa alors qu'elle déviait enfin son regard perçant vers le paysage fuyant. Est-ce que c'était vraiment un ami ? Etait-ce une manière de traiter ses amis ? Non et non... Mais elle avait prévenu, elle mettait en garde, subtilement, qu'elle était un danger, qu'elle était une horreur, et que l'avoir à ses côté ou comme ennemi, cela reviendrait au même, peut-être plus de compassion pour ses amis... Ah non c'est vrai, elle n'avait aucune compassion. C'était un risque à prendre, et il l'avait prit. Ca lui déplaisait ? Ba, il revenait toujours. Un peu comme un animal qui revient chercher sa pâté, sans cesse. Il venait juste pour prendre son silence, et sa compagnie (?). Elle aimait bien sa compagnie, ce n'était pas pesant, juste sombre, et elle aimait cette atmosphère qu'il dégageait.

    Son regard se posa à nouveau sur Sorame, ce même bleu froid et pourtant si ardent. Le seul moment où vous pouviez espérer éteindre ce feu glacé, étant quand sa vue s'éteignait elle aussi. Son regard parlait aussi bien que sa voix, d'ailleurs, elle n'avait pas besoin de parler pour dire à quelqu'un qu'il ferait mieux de fuir si il ne voulait pas subir sa colère ou son envie de sadisme prochaine.Suffisait qu'elle connaisse votre sujet facheu et vous étiez cuit. Oh, celui Sorame, elle le connaissait très bien, mais la marmitte boue doucement, le plus doucement et régulièrement possible. Un doux poison que tout son entourage subissait sans s'en apercevoir. Enfin, il n'était pas si bête, il devait le savoir qu'il avait franchis le point du non-retour et qu'inlassablement il reviendrait, malgrès tout ce qu'elle lui ferait voir.

    Il était devenu plus interressant, il l'était déjà avant, mais là un peu plus, elle adorait quand il rentrait enfin dans son jeu, c'était pas toujours le cas. Soit, voir sa réaction ? Il savait bien qu'elle les montrait rarement mais il fallait avoué qu'elle avait eu un temps d'arrêt. 2.secondes. Il enchaina ensuite sur une phrase qui l'aurait presque fait rire. Bon d'accord, elle eut un petit rire discret, à la limitte du souffle. Un rire, oh combien qu'elle savait désagréable. Raison de plus. Le jeu avait tellement bien commencé qu'elle ne pouvait pas y mettre fin maintenant.

    -"Je crois que toi aussi. Surtout ta bonne humeur et ta présence."

    Non, ce n'était pas un reproche, au contraire, et c'est ça le pire. Est-ce qu'elle aurait supporté un gamin sautillant et débordant de joie ? Non, vraiment pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yume-notsubasa.forumsactifs.com/
Sorame Ginner Tyse
Admin | 6e ~Serpentard
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 26/07/2008

Pensive
Orientation Sexuelle: Homosexuel/le
Année d'étude: 6e année
Caractère: Son regard vide semble vous accorder autant d'intérêt qu'il en porterait à une carte de Noël au mois de juillet.
MessageSujet: Re: Un "nouveau" départ...   Août 25th 2008, 21:55

    Sorame restait assit, son serpent enroulé autour de son épaule. Le garçon restait immobile, mais le reptile lui, semblait s'excité. Il fixait son regard perçant sur la boule de poil assit sur la banquette de devant. Sa langue fourchu sifflait et en remarquant l'attention qu'il portait au félin, Sorame lui cacha la vue d'un mouvement de main habituel. Presqu'à chaque année, Na'hash restait hypnotisé par Brume. Un bon festin qu'il n'aurait jamais, fort dommage pour lui. Fort dommage.

    Son regard. J'ai envie de lui crever les yeux. Je dois trouver un moyen d'arrêter. Ce scan, ça m'énerve. Immobile. Je dois rester totalement immobile et continuer de la fixer aussi longtemps qu'elle soutiendra mon regard. Ce que je hais ses pupilles bleus. Je hais ses yeux à elle, et je hais ses yeux à lui... Lui ?

    Elle détourne enfin les yeux et aussitôt, Sorame en profite pour se relever. Aucune presse, il s'aide de ses mains pour prendre appuis sur le banc rembourré. Aussitôt, elle ouvre la bouche pour cracher son poison. Amusant, elle a décidé de commencer à jouer. Dommage par contre, le petit Sorame a quelque chose d'autre de plus important à faire. Au moins, il va se donner la peine de lui répondre. C'est la moindre des choses, politesse.


    « Bien sûr, tu devrais fonder un fan club si tu m'aimes tellement. Mais je suis désolé de t'annoncer que j'ai, je crois, du moins c'est compliqué, quelqu'un dans ma vie, et c'est un homme. Si je suis de bonne humeur, c'est seulement parce que je ravale ma colère et mon mépris. »

    Un sourire. Un faible sourire, calme et faussement réconfortant. Hypocrite, pauvre d'elle, comme Sorame est hypocrite. Il se relève quand même et ouvre avec un calme sur humain la porte coulissante dans un grincement presqu'agréable. Un pas et un autre, il se retourne vers les deux jeunes filles assisent l'une sur l'autre. Un nouveau sourire, il s'adresse a Rémilia.

    « Je vais chercher ta valise à l'arrière, celle d'Alice, celle de... et la mienne, je veux dire. Nous devrions enfiler nos robes pour être prêt au bon moment... »

    Sans attendre sa réponse, il lacha la porte qui grace à son méchanisme, se referma aussitôt dans un claquement sec. Ses pieds un devant l'untre, il daigna lever légèrement la tête en direction du compartiment où se trouvait cet enculé. Au milieu du geste, il rabaissa la tête et, les mains dans les poches, se dirigea vers le fond du train, ouvrant cloisons après cloisons pour se retrouver dans la sout à bagages, tout au fond. Il ne mit que deux secondes à retrouver sa propre valise parmis les centaines d'autre. Un cuir d'un vert forêt sombre, avec, écrit en lettres argentées, Sorame G. Tyse. Par contre, il mit plus de temps a appercevoir celles nommées Wriggle. Il les dénicha enfin, dieux soi loué, une à côté de l'autre et brusquement, son regarde s'arrêta sur une valise famillière. Oh oui, tellement famillière qu'il aurait put la retrouver parmis mille identique. L'odeur. C'était une torture. Soudainement, il se saisit de sa baguette dans sa poche droite et la pointa vers la malette refermée à clef. Sa main tremblait légèrement et après mûre reflexion, il abaissa son poing serré, posant en même tant sa valise par terre, ainsi que celles des Wriggles. D'un coup de baguette habile, il pointa celle de Matthew et aussitôt, elle s'eleva et se déposa sur les autres empilées.

    D'un pas lent, il ouvrit la porte et sortit de la pièce, faisant léviter derrière lui les quatres valises pleines de choses variées. Une fois le trajets des couloirs traversés, il ouvrit brusquement la porte d'un compartiment qui n'était pas le sien d'un coup ferme de baguette, il pointa Matthew qui était assit, les bras serrés autour d'un élève de quatrième. Son regard ne changea pas, Sorame resta impassible. La valise fendit l'air et atterit aux pieds du jeune homme sur la baquette. Et c'est de sa voix désagréablement lascive et lunatique qu'il l'envoya bouler :


    « Tu devrais mettre ta robe tout de suite, je hais ton t-shirt. Il est trop serré et te donne l'air d'un homo. »

    C'était purement de la provocation mais comme à son habitude, Matthew resta de marbre et ne daigna même pas tourner la tête vers lui. Peu impore, une fois la porte fermée, il ouvrit celle de son compartiment et fit entrer les deux valises des Wriggles, suivit de la sienne. Il s'avait être généreux, le jeune Sorame. Il était peut-être froid à première vue et totalement inexpressif, mais il avait un coeur, au fond. Quelque part.

    [ Inspiré, j'espère que ça te plait... XD ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.com
Rémilia Wriggle
6e ~Serpentard
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 24/08/2008
Localisation : Loin.

Pensive
Orientation Sexuelle: Bisexuel/le
Année d'étude: 6e année
Caractère: Ce regard si doux et pourtant si violent. Ne t'y attaches pas ou il te dévorera...
MessageSujet: Re: Un "nouveau" départ...   Août 26th 2008, 19:32

  • Alala, qu'est-ce qu'il pouvait l'amuser ce cher Sorame. Il se faisait du mal tout seul... Oui, le sujet facheux, c'était lui, 'son' homme. Rémilia fut presque prise d'une certaine pitié. Ca n'allait pas très bien entre eux, depuis le début. Entre Sorame qui ne s'affirmait pas et l'autre un peu trop volage. Un drôle de couple... Vraiment. Et c'est elle qui pensait ça ? Enfin... Pas qu'avec sa soeur elles étaient un couple non ! Non... Elle n'en savait rien enfait, est-ce qu'elle le voulait ? Non, ce qu'elle voulait c'était s'échapper et en finir. Changeons de sujet et revenons sur Sorame, qui s'était levé et avait pris gentiemment l'innitative d'allait chercher leurs baggages. Trop serviable. Il était un pantin pour l'autre... Sorame devait déjà avoir ouvert les yeux mais il ne faisait rien pour que ça change. Ils étaient pareils elle et lui. Pris au piège dans un jeu malsain et aucune solution pour s'en extirper. Ils s'embourbaient un peu plus à chaque fois au contraire.
    Elle le laissa disparaître sans un mot, juste un faible hochement de la tête. La pièce semblait s'être refroidie, comme soustrait d'un souffle de vie. Sorame était une des rares personnes avec qui elle.. Parlait si je puis dire, facilement, sans avoir de complexe par rapport à sa soeur.

    Rémilia se retrouva avec son compagnon le silence, à la fois froid et tendre. Elle posa un regard fatigué sur elle. Le paysage tournait, s'assombrissant d'un voile nocturne bleuté. Ils ne devaient plus être très loin, enfin, plus très loin. C'était une manière de voir. Elle s'imaginait déjà le visage d'horreur qui allait s'illuminer sur certaines connaissances. Elle sourit. Cette année non plus elles ne feraient pas dans la dentelle et l'ouverture des festivités comme la fermeture, prévoyait d'être alléchante. Quelques professeurs devaient avoir encore quelques cicatrices... Elle l'espérait, même invisible, il y avait toujours le choc émotionel. Le pire, et le plus amusant. Ah l'ancien professeur d'histoire de la magie s'en rapellait... Ou qu'il avait fini déjà ? Bah peu importe, il ne les enquiquinerait plus. Il l'avait merrité... Tous on merritait leurx châtiments. Et elle merrite de devoir subir son propre poison.

    -"N'est-pas Alice ?"

    Sa voix était basse, murmurée, mais d'une note extrèmement mauvaise. Ses yeux, plissés, étant en proie à une perversion totale alors qu'elle fixait la vitre glacée du compartiment. Sa soeur se serra un peu plus, passant ses bras autour du corps qui lui était jumeaux. Encore un souffle, son nom. Pourquoi le répétait-elle sans cesse ? Rèmilia enroula autour de son index une mèche d'encre, jouant avec passablement jusqu'à qu'il revienne, la tirant doucement de son silence.

    -"Merci So'."

    Toujours féliciter les bonnes actions non ? Animaux ? Humains ? Plus une très grande différence non ? Même elle, elle ne savait plus ce qu'elle avait d'humain, non, elle n'était qu'un être affreux et mauvais, même plus question d'un animal, mais d'un monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yume-notsubasa.forumsactifs.com/
Sorame Ginner Tyse
Admin | 6e ~Serpentard
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 26/07/2008

Pensive
Orientation Sexuelle: Homosexuel/le
Année d'étude: 6e année
Caractère: Son regard vide semble vous accorder autant d'intérêt qu'il en porterait à une carte de Noël au mois de juillet.
MessageSujet: Re: Un "nouveau" départ...   Août 27th 2008, 04:19



    Sorame n'était partit que dix minutes tout au plus, mais l'ambience s'était refroidie. Elle était redevenue glaciale et absente de compassion. De toute façon, cette conne aux yeux bleus n'en avait aucune. Ses yeux... Ce n'était pas frustrant, ni etonnant. Mais de toute façon, c'est pas très important, inutile, banal.

    « Merci So'. »

    Elle va bien ? Jamais, au grand jamais, elle n'avait fait preuve de présence affective. Non. En fait, elle l'avait déjà remercié à plusieurs reprises, comme par exemple où elle se tappait le pied contre une marche d'esclaier mal évalué ce qui entrainait une chute. À plusieurs reprises Sorame l'avait rattrapé au dernier moment. Ou une autre fois encore, quand le jeunne Tyse s'était penché pour ramasser sa plume... Mais là, c'était assez étrange, surtout qu'il venait à peine de réentré et qu'elle n'avait pas eu le temps de poser ses yeux de monstres sur lui.

    Sorame s'assit à la même place à laissant tomber sa valise à ses pieds. Du même geste monotome de machine, il enroula son serpent autour de son poignet et cette fois-ci, le posa sur la banquette, juste à ses côté. Le reptile, nonchalent, resta immobile, comme si un ordre lui aivait été donné de ne pas bouger.

    Elle est très intéressante, cette fille. À croire que c'est la seule personne que je connaisse. La seule à ne pas avoir peur des serpent. Oh, mais dans son visage c'est lisible très clairement, elles ne les aiment pas non plus. Non. De toute façon je m'en fiche. Na'hash ne cherche pas à être aimé. Moi je l'aime et c'est bien suffisant pour un reptile.

    Hissant sa valise sur ses genoux, il l'ouvrit en passant délicatement un index sur une mince ligne d'or qui centré. Sous la douceur de son doigt, les attache sautèrent et il releva le cuir vert foncé. Hum. Des vêtements, des morceaux de parchemins qui s'étaient détachés et deux ou trois robes. Un bout de tissu entre les doigts, il tira pour l'extraire et sans plus de cérémonie, il referma la malle qu'il laissa ensuite tomber lourdement par-terre, faisant sursauter Alice qui serra un peu plus sa jumelle dans ses bras. De l'affection. Horrible. Cette seule pensée de contact humain l'aurait fait vomir mais comme il détourna le regard...

    Matthew. Deux corps collés. Sa vue s'embrouilla et il revit une soirée assez froide, mais chaude où l'un c'était faufiller sous les couvertures de l'autre, à l'insue de tout le monde. Secoue la tête et oublie. C'est ce qui a de mieux à faire. Si la haine tourmente ton coeur et te fait voir des souvenirs que tu préfèrerais garder cachés, secoue la tête et oublie.
    De retour dans un trai qui filait à vive allure, une robe de sorcier dans les main et un serpent qui se glissait par-terre.


    « Tu devrais la réveiller. Le trajet est bientôt terminé, elle devrait enfiler sa robe. »

    Aucune gêne, et de toute façon ? C'est encore ici, inutile avec elle. Donc, aucune gêne, pas un mot. Sorame retira sa veste et par-dessus son t-shirt blanc, rien de plus banal, il enfila, lui en premier, sa robe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.com
Rémilia Wriggle
6e ~Serpentard
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 24/08/2008
Localisation : Loin.

Pensive
Orientation Sexuelle: Bisexuel/le
Année d'étude: 6e année
Caractère: Ce regard si doux et pourtant si violent. Ne t'y attaches pas ou il te dévorera...
MessageSujet: Re: Un "nouveau" départ...   Août 27th 2008, 13:20

  • Rémilia regarda sa valise, valise qui venait d'être jetée à ses pieds, suivie de près par celle de sa soeur, qui ne bougea pas. Son sommeil pouvait vraiment être lourd, ou alors était-ce parce qu'elles étaient ensemble, emprisonnées dans une coque protectrice intouchables et invisibles. Ca sentait la fin du voyage, et le début d'un nouveau jeu. Qui aurait le plaisir d'être leur souffre-douleur favoris cette année ? Une pensée alla vers ce Matthew... Il faisait souffrir Sorame, et étrangement, elle ne pouvait tolérer ça. Egoïste, elle n'acceptait pas que quelqu'un d'autre qu'elle face souffrir ses jouets. Mais elle douta sincèrement sur le jouet en question, So'... Il ne la laisserait pas faire, jamais. Néanmoins, cette idée, des plus alléchantes, n'étaient pas à soustraire, l'accord des interressés -qu'elle n'aurait pas- ou non. HUumf... Elle était vraiment trop attachée à Sorame, mais pouvait-on encore appeler ça de l'amitié ?
    Rémilia soupira, elle était juste trop... Trop quoi ? Protectrice ? Conservatrice ? Avare ? Peu importe, elle voulait juste l'aider à sa manière. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres. Il faudrait qu'elle soit discrète sinon il saurait tout de suite que c'est elle. Quelle année réjouissante cela allait être.

    Le jeune homme laissa tomber sa malle lourdement sur le sol, sortant Alice de son sommeil -ou pas- qui serra un peu plus Rémilia dans sa panique. Sorame en profita pour lui conseiller de la réveiller, le train ne tarderait pas à s'arréter. Avec une infime lenteur, Rémilia passa sa main gelée sur la joue de l'endormie, avant de secouer gentiemment son épaule. Alice remua, ses paupières se levant tranquillement. Elle réprima un baillement avant de se relever à hauteur de sa jumelle pour s'approcher d'elle, n'ayant apparemment pas remarqué la présence du serpentard, mais Rémilia lui fit vite remarquée son erreur. La brune tourna lentement la tête, observant de ses mêmes yeux bleus, quoiqu'un peu plus lourd, le jeune blond. Ni bonjour, ni merde, elle se poussa, s'étira et observa avec dédain sa malle qu'elle posa à côté d'elle. Rémilia suivie, ouvra sa valise pour en sortir la robe. Sorame l'avait déjà mise, aucune gène, il n'y avait pas de raison d'en avoir de toute manière, et elle fit pareil, l'enfilant par dessus sa robe bleu marine. Le noir faisait ressortir leur teint blanc et l'éclat froid de leurs yeux, de quoi mettre en garde les petits nouveaux et 'rassurer' les anciens.

    La présence du serpentard, bien qu'il soit un 'ami' des deux, n'enchantait pas particulièrement Alice qui était partie se coller à la vitre, à défault de pouvoir se coller à autre chose. Le paysage défilait plus lentement et finit même par s'arréter d'un coup, secouant le train et les élèves. La fenêtre donnait sur une gare aux pierres sombres mais éclairée par des lampiotes orangées. Une voix grâve raisonna dans tout le train, annoncant l'arrivée à bon port.

    -"Nous ferions mieux d'y aller... On se reverra certainement dans la Grande Salle So' à moins que tu veuilles nous tenir d'avantage compagnie ?"

    Alice observa sa jumelle, ahurie. C'est vrai que ce n'était pas habituel, elle se surpris elle même. C'était sortit tout seul. Elle eue une trange moue sur le visage, avant de se lever et de placer ses doigts squelettique sur la porte coulissante. C'était peu probable qu'il dise oui mais dans le doute, elle resta plantée devant la porte, attendant tout de même une réponse. De son côté, Alice rassemblait leurs affaires, l'air totalement désinterressé tandis que Brume sauta élégamment à terre avant d'aller se frotter cotnre les chevilles de sa maîtresse dans un ronronnement sourd.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yume-notsubasa.forumsactifs.com/
Sorame Ginner Tyse
Admin | 6e ~Serpentard
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 26/07/2008

Pensive
Orientation Sexuelle: Homosexuel/le
Année d'étude: 6e année
Caractère: Son regard vide semble vous accorder autant d'intérêt qu'il en porterait à une carte de Noël au mois de juillet.
MessageSujet: Re: Un "nouveau" départ...   Août 29th 2008, 07:09

    « Avoues, quand même, qu'on a toujours l'air aussi ridicule dans ses robes trop larges et trop longues. C'est un peu compliqué d'infliger la terreur... »

    Sorame ne souhaitait pas vraiment être entendu, c'est pourquoi ses lèvres remuèrent mais ne laissèrent s'échapper qu'un murmure à peine audible. De toute façon, il avait souvent l'impression de parler à un mur quand il s'adressait à Rémilia, et particulièrement à Alice, qui bien qu'elle soit autant "ami" avec lui que lui l'ai avec sa soeur n'avait guère l'air de l'apprecier. Et alors ? On s'en fiche un peu. C'est même pas ce qu'on peu appeler proprement de l'amitié. Camarade de jeu semble plus adapté.

    Voyant Rémilia se lever pour enfiler sa propre robe, il tourna légèrement la tête. un signe de poliette peut-être. Et oui, surprise, bien que Sorame ne soit pas d'allure joyeuse et enjouée, il reste quelqu'un de bien éduqué. Il reste un Ginner Tyse, un peu de retenue et de politesse envers les dames. Donc le regard tourné, il remarqua quand même qu'Alice faisait de même que sa soeur. Sorame en profita donc pour s'allongé à moitié sur la banquette, bousculant sa respect son serpent qui s'était créer des petits anneaux juste à côté. C'est un serpent, pas besoin de lui démontrer du respect, à lui.
    Son regard se perdit dans les vagues : il fixait le pays avec cette même lueure d'indifférence. Il réfléchissait. À quoi ? Seul lui le sait, mais ce qui est certain, c'est que les traits fin mais sérieux de Matthew se dessinaient dans son esprit. Il ne voyait que lui et ça le mettait littéralement hors de lui.

    C'était un mélange désagraéble de bons souvenirs passés avec lui : lorsqu'ils s'embrassaient près du feu, dans l'hâtre de la cheminée à la salle commune. Ou encore, lorsqu'ils s'assoyaient ensemble à la grande salle et où, toujours endormis et fatigué, Sorame manquait de replonger dans un sommeil éphémère sur l'épaule de son amant. Ou la fois où ils avait feintés un malaise gastrique pour pouvoir se retrouver seuls dans les dortoirs lorsqu'il y avait cours de potions (ce qui, au début, ne branchait pas trop notre petit Sorame...). Ou les moins bon moments, lorsque Matthew choissiait de s'assoier avec un autre garçon pour en faire son jouet de la journée. Journée qui parraissait d'ailleurs très longue, très très longue. Ou encore, quand Matthew et lui s'engulaient pour des conneries. Duo éclatant, je vous l'accorde.

    Sorame fut tiré de ses pensées lorsque Rem' lui adressa la parole. Il avait fermé les yeux pour réléchir mais au moment où ses oreilles saississent le sens de ses mots, il sembla soudainement surpris et les réouvrit aussitôt.


    « On se reverra certainement dans la Grande Salle So' à moins que tu veuilles nous tenir d'avantage compagnie ? »

    À moins que quoi ? Oulah, Rem va mal.

    « Je crois pas, non. J'ai... quelqu'un à voir. Enfin, tu comprend, j'ai pas besoin de préciser qui. Allez... »

    Sorame se redressa puis, en guidant son serpent sur son épaule et en prenant sa lourde valise, il adressa un bref signe de tête à Alice qui définitivement ne voulait rien savoir de lui, et il tapota l'épaule de Rémilia pour la saluer. Il n'était pas très doué pour les aurevoir, ni pour les salutation. Pas très doué avec l'existence humaine tout entière d'ailleurs. En suivant ses pieds, il se retrouva devant le compartiment de Matthew. Il se posta là, posant sa valise, le plus immobile possible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un "nouveau" départ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un "nouveau" départ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SCI et départ d'un associé
» Le nouveau préfet n'aime pas le mot "basse".
» un nouveau fromage "Normand"
» Nouveau site "Mémoire des hommes"
» Film "Le Tout Nouveau Testament"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ✖ Lieux Allentours ✖ :: 
Poudlard Express
-
Sauter vers: